Retour aux actus

A la recherche des barges perdues…

A la recherche des barges perdues…

Le laboratoire LIttoral ENvironnement de Sociétés (LIENSs), de l’Université de La Rochelle-CNRS et la LPO suivent les limicoles au sein des Pertuis charentais grâce des  balises GPS-VHF (programme LIMITRACK). Cette technique permet de connaître la position quotidienne des oiseaux individualisés sans avoir à les capturer, ces positions étant transmises par radio vers des stations de réception disposées tout près des reposoirs de marée haute. 

Certains oiseaux bagués en Charente-Maritime l’an dernier, notamment des barges à queue noire, ne sont pas encore redescendus dans les Pertuis après la saison de reproduction (qu’ils ont sans doute passée quelque part au nord de l’Europe). Un étudiant en thèse de l’Université de La Rochelle, Clément Jourdan, est donc venu installer une station de réception en baie de Bourgneuf, où hivernent désormais plus de 3 000 barges à queue noire. Le dispositif a été placé près du reposoir de la réserve naturelle des marais de Müllembourg, à Noirmoutier, qui compte plusieurs milliers d’oiseaux à chaque marée haute. 

Les dernières parutions régionales
Prev post Les dernières parutions régionales

Nous avons mis à jour le site avec les quelques parutions régionales sur la barge…